Pain d'épices

par Jean-Claude Montauriol  -  20 Septembre 2013, 16:29  -  #pates salees sucrees, #Desserts & Glaces

Pain d'épices

 

La pâte à pain d épices, selon les méthodes relativement anciennes.

*L’art du pain d’épices en Croatie du nord à été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de L’UNESCO le 16 novembre 2010.

 

Procédé :

1-

Faire fondre à feu doux dans une casserole, le miel et le sucre.

2-

Mettre dans un cul de poule, les farines (on peut utiliser de la farine de seigle à la place de la farine complète) et la levure.

3-

Faire une fontaine puis verser les œufs, le lait, les épices et enfin le miel tiède.

4-

Mélanger et incorporer l’ensemble des ingrédients au fouet et ou la cuillère en bois, pour obtenir une pâte bien lisse et homogène,


5-

Remplir de pâte (le 3/4). Du moule à cake beurré préalablement.

6-

Cuire pendant environ 45 min couvrir  avec une feuille de papier aluminium à mi-cuisson afin de ne pas trop le cuire. Démouler chaud et refroidir sur une grille.

7-

Conserver à + 4°C. Envelopper dans du papier aluminium, DLC 4 à 5 jours.

 

^_^



 

PAIN D’EPICES

Ingrédients

Poids

Conseils

Conseils

Miel

350

Faire fondre

60°C.

Sucre roux

80

Faire fondre

Avec le miel

Farine de seigle

125

Tamisée à la farine

T55

Farine T55

125

Tamisée à la farine

De seigle

Levure chimique

10

Tamisée à la farine

-

Lait entier

100

Incorpore à la farine

Tiède 35°C

Beurre

100

Incorpore à la farine

-

Œufs

50

Incorpore à la farine

-

Gingembre

10

Ajouter

-

Cannelle

3

Ajouter

-

Anis étoilés

1

Infuser dans le lait

-

 

 

 

 

Poids net

854

 

 

 

*Le pain d'épice d’aujourd'hui aurait pour origine le Mi-Kong, littéralement pain de miel en chinois, déjà consommé au Xème siècle et fait à partir de farine de froment, de miel et quelquefois relevé de plantes aromatiques. Des textes du XIIIème siècle citent le Mi-Kong comme faisant partie des rations de guerre des cavaliers de Gengis Khan qui le répandirent chez les arabes. Ce serait au moyen-âge, lors des croisades, que les occidentaux en firent connaissance en terre sainte et en rapportèrent la recette ainsi que les épices.
1296- Il se répand dans les monastères du Saint-Empire romain germanique : Munich où un "Lebzelter" (pain d'épicier) paye une taxe en 1370, à Nuremberg il est mentionné en 1395, Aachen, Bâle, Augsbourg...

Un texte de 1453 rapporte que le pain d'épices était sur les tables des moines cisterciens de Marienthal (Alsace) à l'occasion des fêtes de Noël…

*Extrait de paindépice-lips.com pour plus d’informations.