La boule d'or boulangerie

par Jean-Claude Montauriol  -  18 Août 2014, 13:20  -  #le billet du jour

La boule d'or boulangerie
La boule d'or boulangerieLa boule d'or boulangerie

En revenant de Séville

Est- ce le hasard si, sur le chemin du retour de Séville, ce samedi de la fin juin (8 h 30 du matin), la première personne sur qui je tombe en arrivant de l’aéroport Bordeaux, au marché de Mérignac, fut Nicolas Lagoueyte, boulanger à Bazas ? A mon avis, non !! 

Déformation professionnelle oblige, tout en marchant, tirant ma valise, je jette un bref coup d’œil sur son stand de pain bio certifié en me disant « encore un de plus » (je venais juste de faire un article sur une autre boulangerie). Dans son inconscient, Nicolas a du m’entendre et, du coin de l’œil, m’accroche et me fait brièvement l’article. Je lui réponds tout aussi vite que j’avais compris sa démarche d’artisan et que je ne manquerai pas de revenir lui rendre une petite visite un jour prochain.

Le samedi suivant, nous avons sympathisé, c’était le début d’un véritable échange professionnel de qualité.

Puis, lors d’une visite à l’une de ses 2 boulangeries,  “La Boule d’or“,  rue du mirail, je découvre ses spécialités hongroises, dont la cheminée qui fume, la pâtisserie sans gluten et barres énergétiques, les sandwiches gourmands réalisés avec des tranches de pain bio cuit au feu de bois.

Et enfin, ce samedi à 19h, à Bazas, Nicolas nous reçoit, il est en plein travail : pétrissage, découpe de bois, ensuite, petit intermède gourmand - le temps de laisser s’exprimer la pâte au levain naturel - avec dégustation de son pain, coppa et fromage, vin rouge.

On est frappé par le naturel de ce boulanger qui ne s’encombre pas de la vie moderne, la frugalité est son mode de vie, en finesse qui plus est !

Il a un parcours des plus atypiques, il a gravi l’Himalaya dans sa jeunesse, créé une des premières fermes bio dans le sud ouest de la France et passé 8 années à s’occuper de plantes médicinales à l’étranger. Pour un retour aux sources à Bazas… quoi de plus naturel finalement ?

Dans tous les cas, c’est une belle rencontre.

 

^_^