Les boules à Bourg

par Jean-Claude Montauriol  -  23 Mars 2013, 22:38  -  #le billet du jour

Rémy Grandjean et son équipe me fait le grand plaisir de découvrir sa collection de Paques 2015
Rémy Grandjean et son équipe me fait le grand plaisir de découvrir sa collection de Paques 2015
Rémy Grandjean et son équipe me fait le grand plaisir de découvrir sa collection de Paques 2015

Rémy Grandjean et son équipe me fait le grand plaisir de découvrir sa collection de Paques 2015

Pâques 2013 avec Rémi GrandjeanPâques 2013 avec Rémi GrandjeanPâques 2013 avec Rémi Grandjean

Pâques 2013 avec Rémi Grandjean

Pâques 2014
Pâques 2014Pâques 2014

Pâques 2014

Les boules à Bourg

Hello ;-)

Cet après midi de mars 2013, discussions avec Rémi Grandjean. Ce jeune et talentueux pâtissier confiseur a un avis sur tout, est en recherche perpétuelle. Ses gammes fleurissent au rythme des saisons.

Admiration devant la vitrine de chocolat de la pâtisserie- boulangerie de Rémi. Le saviez vous  « Ratatouille » et les autres sont bien à Bourg pour Pâques...

Cette ville vieillissante que je connais bien, est dotée  d’un épisode royal lié à Louis XIV qui dans sa jeunesse passait en bateau avec sa cours, lors de "ses vacances" (la sédition Bordelaise),  devant le château surnommé depuis Mille Secousses, en raison de son long chemin de cailloux blancs et ornières. Les habitants ont gardé quelques réflexes de méfiance envers l’évolution actuelle, les volets mi-clos font encore office de camouflage pour épier les voyageurs, les voisins ou encore les nouveaux arrivants.

Le pari de Rémi n'était pas si évident, le début a été dur, les petits jeunes on les attend au coin du bois. Il a donc misé sur l'emplacement, le passage entre Saint André et Blaye, et le pain de la boulangerie, personne de nos jours n’imaginerait acquérir une pâtisserie dite « pure » en campagne. Il travaille avec son équipe dont fait partie son épouse Adeline, qui le soutient, tant en boutique qu'au niveau comptabilité et paperasse administrative ; sa 3ème  année s’annonce prometteuse et son chiffre d’affaire en constante progression.

J'aime beaucoup les sphères pour ses chocolats, qui ressemblent un peu aux billes de notre enfance. Le choix de cette forme est primordiale, pour la conception, et le gain de temps pour la réalisation, pas de perte à la découpe comme pour les chocolats traditionnels. On ne peut pas passer chez lui sans craquer devant la vitrine de gâteaux tous plus beaux les un que les autres, cette tarte carrée au caramel. Il me faudrait plus d’une page pour décrire la diversité de sa production.

A suivre sur facebook, sa page Pâtisserie Grandjean...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :