Mon artisan boulanger (cet enfoiré ou pas ?)

par Jean-Claude Montauriol  -  5 Avril 2013, 10:02  -  #le billet du jour

Mon artisan boulanger (cet enfoiré ou pas ?)

 

Mon artisan boulanger- pâtissier, c'est affiché sur sa boutique ( enfoiré ou pas ?)

 

Je prends mon pain tous les jours chez mon boulanger, il a un pain au levain extraordinaire, il a embauché depuis les débuts (6 ans) un chef pâtissier (55 ans) qui fait ce gâteau aux pommes/crumble, … je craque souvent, j'aime ce modèle de portion individuelle gourmande, il y en a bien d'autres de très bonne qualité.

Mais… !! Oui il y a un mais.

Etant donné la difficulté de trouver du personnel jeune qualifié, du coût du matériel, du manque d'espace, les charges d'exploitations exorbitantes, c’est évident, la gestion de l'entreprise est un casse-tête.

Et alors, OUI ! Il achète des pâtisseries de l'agroalimentaire, voir les affichettes sur la vitre et près de la caisse : «La quinzaine de l'éclair », « La semaine du  mille-feuilles », …

 

 

Si on considère qu’aux environs des années 1980 les chocolats Belges font une entrée foudroyante en France, les chocolatiers dont moi-même commencèrent à serrer les miches.

Chocolats Belges : 160 francs le kg.

Chocolat chocolatier en France : 240 francs

Alors qu’es ce qui s’est passé ?

Et bien les clients à peu de moyen ont commencés à acheter des chocolats belges “avant il mangeais ceux de la grande distribution “ moins cher encore.

Puis grâce au chocolat belge ils ont évolués en achetant du Made in France, maintenant c’est l’explosion autant chez les distributeurs fournisseurs des pâtissiers.

Espérons que ce sera de même pour les boulanger qui ne fabriquent pas leurs pâtisseries ou en parties.

Il faudra une nouvelle race d’artisans ayant les connaissances du fameux business plan plus de charisme en matière de management pour peut-être réussir.

Les boules, quoi!

Alors enfoiré le boulanger ou pas ?...

Envoyez vos commentaires sur le blog...